langue française
langue anglaise
baiecyclette

RETOUR SUR LES DÉBUTS DU PLAN VÉLO

En 2000, la mise en place d’un plan vélo Baie de Somme répondait à la fois à une démarche européenne dans le cadre du programme « EURO VELO » prévoyant la mise en place de 60 000 km de réseau cyclable mais également à une volonté nationale et régionale avec le «Schéma national de véloroutes voies vertes».

L’objectif était de promouvoir un réseau cohérent de véloroutes et de développer un produit touristique respectueux de l’environnement. C’est ainsi que le 26 mars 2001, le Conseil général de la Somme transféra au Syndicat Mixte sa compétence « Aménagement et entretien de l’infrastructure cyclable » sur la Côte Picarde. A cette époque, le département avait déjà réalisé 22 km de pistes.

A ce jour, suite à l'ensemble des aménagements réalisés par le Syndicat Mixte, la Baie de Somme comptabilise et gère 45 km de pistes cyclables en site propre (réservées à l'usage du vélo) et 130 km répartis sur 8 boucles de découverte balisées sur les routes ou chemins peu fréquentés. Les objectifs étant de proposer aux cyclotouristes une offre globale sur la pratique du vélo, de développer le maillage du territoire qui permet à chacun de découvrir le patrimoine local.

> Historique : Les étapes de sa mise en oeuvre

Les données techniques du plan vélo
•Insertion de la piste cyclable dans le paysage
•Couche de roulement en béton afin de fournir un bon compromis entre une pratique de loisirs pour les usagers et la durabilité, l'entretien
•Le confort avec une piste de plus ou moins 2.80 m de largeur en site propre, séparée de la voie automobile.
•Franchissement des cours d’eau par des passerelles en bois
•Une signalisation de police et touristique propre aux pistes cyclables pour la sécurité des usagers et adaptée aux sites naturels de la Baie de Somme.



LE PLAN VÉLO EN CHIFFRES

Au vu de l’investissement, l’intégralité du projet ne pouvait être traitée par un seul financeur. L’aménagement d’un réseau cyclable dépend de la réalisation d’études de tracé, du dépôt de dossiers administratifs (étude d’impact, dossier loi sur l’eau…enquête parcellaire), de l’acquisition des emprises nécessaires.

Le Plan Vélo Baie de Somme, ayant une échéance à long terme, bénéficie sur les différentes phases de financements croisés émanant de plusieurs partenaires : les Département de la Somme, du Pas de Calais, la Région de Picardie, les programme Interreg III et IV avec la Seine Maritime, le SIVU de la Voie Verte Forges les Eaux/Dieppe, les anglais « l’East Sussex, le Kent». Ainsi depuis 2000, le programme Plan Vélo Baie de Somme aura coûté 9 300 000 € HT.

Fréquentation
- 1 000 vélos/jour le long des marais de la commune du Crotoy (1)
- 1 200 vélos/jour sur Quend-Plage (1)
- Exemple de répartition des modes de transport : 55 % vélos contre 45 % véhicules légers à Saint-Quentin-en-Tourmont (2)
- 14 loueurs professionnels de vélos (3)
- 27 hébergeurs proposent des prestations autour du vélo (3)

(1) Campagne de comptages tous modes (véhicules légers/poids lourds/vélos) sur le nord de la Baie - août 2010 - Syndicat Mixte Baie de Somme
(2) Étude Pro développement, Indigo
(3) Somme Tourisme




UN RÉSEAU DE PROFESSIONNELS

Dès 2001, le Syndicat Mixte et l’agence de développement et de réservation touristiques "Somme Tourisme" ont créé le réseau « Côte Picarde à vélo » reposant sur une charte de qualité et visant à favoriser l’usage et l’accueil du vélo sur le littoral.

L’objectif était de proposer sur le territoire, en lien avec les pistes cyclables et les boucles de découverte, un accueil adapté à la pratique et aux besoins spécifiques des cyclorandonneurs (infrastructure, services adaptés). Cet accueil passe par les hébergeurs mais aussi les prestataires touristiques, loueurs, réparateurs de vélos et les communes pour assurer un accueil complet des cyclistes.

A terme le réseau vélo pourrait rejoindre la démarche nationale “Accueil Vélo” pour une lisibilité plus forte et cohérente.

> Télécharger la charte



LES COULISSES DU PLAN VÉLO

L'entretien des pistes
Le service pistes cyclables composé d'agents du Syndicat Mixte s'occupe de l'entretien des infrastructures et de leurs abords : surveillance du réseau, balayage, tonte, débroussaillage, taille, ramassage de poubelles, réparation de la signalétique directionnelle.

Le coût annuel de l’entretien du réseau financé par le Conseil général s’élève à 150 000 €TTC. Cela comprend les frais de personnel et de matériel affecté à l’entretien courant de la bande de roulement, de ses abords, du mobilier et de la signalétique.
Il intègre aussi une participation aux coûts de personnel d'encadrement liés à l'organisation du service, les consultations et passations de commande de travaux externalisés, les réunions et élaborations des dossiers d'investissement. Un plan de gestion a été mis en place en 2012, dont le rendu est programmé pour le premier semestre de 2013.

Le balisage
Sur l'ensemble des circuits vélo présents en Baie de Somme, une signalétique de police et touristique a été implantée tout en prenant en compte l'environnement naturel de la Baie de Somme. Cette signalétique permet à la fois de visualiser de manière globale les circuits (panneaux de renseignements Vélo nommés RIS), de baliser les boucles de découvertes (panneaux symbolisés par des pictos oiseaux) et de diriger les cyclotouristes en toute sécurité.







SE DÉPLACER ET DÉCOUVRIR LA BAIE DE SOMME AUTREMENT

Le vélo est devenu en quelques temps le fer de lance de l'écomobilité en Baie de Somme permettant de découvrir le territoire autrement que par la voiture. De nombreuses possibilités et combinaisons s'offrent aujourd'hui à la fois aux visiteurs mais aussi aux habitants pour aller à la découverte des espaces naturels en Baie de Somme : vélo, train, navettes, sentiers pédestres...

Mixer le train avec le vélo pour découvrir la Baie de Somme, c'est possible. Le chemin de fer de la Baie de Somme, ancien réseau des bains de mer qui va du Crotoy à Cayeux-sur-Mer propose aux voyageurs (munis d'un titre de transport valide) d'embarquer gratuitement leur vélo à bord. Le chargement s'effectue soi-même dans un fourgon situé à l'extrémité du train. Et pour ceux qui arrivent par le train SNCF en gare de Noyelles ou à Rue, ils pourront trouver à proximité de la gare la possibilité de louer un vélo et bien d'autres prestations.

> Site écomobilité en Baie de Somme





Document pdf Historique : Les étapes de sa mise en oeuvre (pdf/0.44Mo)




Pour circuler agréablement, roulons... prudemment!

Syndicat mixte baie de somme